les écoles publiques

L’amicale soutient les 4 écoles publiques de la commune.

(Maternelles Joachim du Bellay et Marcel Gouzil, élémentaires Jules Verne et Jules Ferry)

L’École ayant pour mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République,
son but est de contribuer à mettre en œuvre le principe de laïcité.

Cette ambition est essentielle pour l’intégration sociale, culturelle et civique de toutes et tous, et pour le vivre ensemble. Il s’agit de garantir une égalité et une qualité éducative pour tous les élèves de l’école, en favorisant l’accès à l’éducation, la culture, les loisirs et le sport.

Les principales actions de l’amicale:
– participation à l’organisation de la fête des écoles,
– mise à disposition de la salle Camille Landreau
– soutien financier pour l’achat de jeux éducatifs, de sorties scolaires

Afin de récolter les fonds nécessaires au financement de ces actions,
l’amicale met en place
– des vide-greniers,
– des temps forts divers dans les écoles.

Par ailleurs, pour chaque adhésion individuelle annuelle, 5 euros sont versés aux écoles.
L’amicale est gérée par une équipe de bénévoles (parents d’élèves et membres des sections). Elle regroupe des personnes attachées à l’école publique et à la laïcité.

L’amicale laïque est affiliée:

-à la Fédération des Amicales Laïques de Loire-Atlantique (FAL 44)

-à l’Union Sportive des Écoles Primaires de Loire-Atlantique (USEP 44)

-à l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique (UFOLEP 44)

 

Pour en savoir plus :

Définition commune d’une amicale laïque au sein de la Ligue de l’Enseignement.
« Une amicale laïque est une association loi 1901, construite autour de la défense et du soutien de l’école publique (d’où son partenariat privilégié avec l’école). Elle est affiliée à la FAL 44 et au travers elle à la Ligue de l’enseignement: mouvement d’idées porteur de valeurs de laïcité, d’éducation populaire et de citoyenneté. L’amicale peut faire vivre ces valeurs à travers des actions et/ou activités sportives, culturelles, éducatives et de loisirs. Celles-ci favorisent la convivialité, le plaisir d’agir ensemble et permettent également la prise de responsabilité et l’exercice concret de la citoyenneté. Ancrées sur un territoire (quartier, commune), les amicales laïques jouent un rôle important dans l’élaboration de la citoyenneté. Elles proposent des réponses en lien avec les besoins sociaux, en accord avec les élu-es ou en contre pouvoir. Les liens que les amicales tissent avec les associations, les collectivités et la fédération permettent de porter avec force les valeurs du mouvement pour « Faire société ! ».

 

Charte de la laïcité à l’École.
La Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

La République est laïque!
1. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi, sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances.
2. La République laïque organise la séparation des religions et de l’État. L’État est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles. Il n’y a pas de religion d’État.
3. La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d’autrui et dans les limites de l’ordre public.
4. La laïcité permet l’exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général.
5. La République assure dans les établissements scolaires le respect de chacun de ces principes.

L’École est laïque!
6. La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pression qui les empêcheraient de faire leurs propres choix.
7. La laïcité assure aux élèves l’accès à une culture commune et partagée.
8. La laïcité permet l’exercice de la liberté d’expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l’École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions.
9. La laïcité implique le rejet de toutes les violences et de toutes les discriminations, garantit l’égalité entre les filles et les garçons et repose sur une culture du respect et de la compréhension de l’autre.
10. Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité, ainsi que des autres principes fondamentaux de la République. Ils veillent à leur application dans le cadre scolaire. Il leur revient de porter la présente charte à la connaissance des parents d’élèves.
11. Les personnels ont un devoir de stricte neutralité: ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l’exercice de leurs fonctions.
12. Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.
13. Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l’École de la République.
14. Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisées dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.
15. Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.

 

 

 

 

Publicités